Reconstruction des villes historiques

 

 

 

30ème Assemblée Générale de l’ICCROM

 


Rome du 29 novembre au 1er décembre 2017

 

 

 

Rome, Italie – La 30ème Assemblé générale du Centre international d'études pour la conservation et la restauration des biens culturels (ICCROM), qui se tiendra à Rome du 29 novembre au 1er décembre, proposera une plateforme permettant d’encourager le dialogue sur les approches durables pour la reconstruction des villes historiques détruites ou détériorées. Les délégations des 135 États membres de l’ICCROM se réuniront pendant trois jours pour discuter et élaborer le plan de travail et de directions stratégiques de l’agence basée à Rome, et élire son Conseil de gouvernance. L’Assemblé générale va également ratifier la nomination de son prochain Directeur général, nommé par le Conseil exécutif pour une période de six ans.

L’actuel Directeur général de l’ICCROM, Stefano De Caro, a remercié les États membres pour leur participation et leur soutien constant aux programmes de l’ICCROM afin de renforcer les capacités de la communauté professionnelle pour la sauvegarde d’un patrimoine irremplaçable. Il a souligné la volonté de l’ICCROM de consacrer son expertise au service de la récupération du patrimoine après un conflit et au service de la reconstruction dans les zones de crise dans le monde entier, tirant parti du patrimoine pour le bien des communautés, notamment en Libye, en Syrie et au Yémen, une fois que les conditions sur le terrain deviennent suffisamment sûres pour le faire.

Une discussion thématique sur la « Reconstruction post-conflit – Récupération et engagement de la communauté » fera partie intégrante de la 30ème Assemblé générale. L'événement comprendra une allocution de Mahmoud Mohieldin, premier vice-président du Groupe de la Banque mondiale pour l’Agenda de développement 2030, et soulignera la nécessité de coordination entre les différentes agences de développement sur les questions de reconstruction, tout en engageant et en soutenant les communautés dans le respect de la diversité culturelle. La discussion portera sur des exemples et des études de cas de divers pays à travers le monde, notamment en Bosnie-Herzégovine, au Japon, au Liban, au Mali, au Mexique, au Sri Lanka et en Syrie.

Parallèlement, l’Association Incontro di Civiltà dirigée par Francesco Rutelli, ancien Ministre de la Culture italien, sponsorisera une exposition intitulée « Palmyre : renaître après la destruction », s’appuyant sur deux exemples de patrimoine provenant de Palmyre, Syrie. Le premier, une réplique du Temple de Bel, a été ramené à la vie grâce à la technologie de pointe. Le second, un buste funéraire pillé à Palmyre, a été récupéré en Italie par le Commando des Carabinieri pour la protection du patrimoine culturel, et sera renvoyé en Syrie lorsque les conditions le permettront.  L’Association Incontro di Civiltà sponsorise aussi actuellement l’exposition de la réplique du Taureau ailé de Nimrud au siège de l'UNESCO à Paris, jusqu'en novembre 2017.

Une exposition de photographies à l’Académie d’Égypte de Rome intitulée «Le jour d'après: les ombres du patrimoine » illustrera le patrimoine culturel dévasté dans cinq pays du Moyen-Orient, montrant à travers ces images l’état avant et après les destructions, afin d’en montrer l’ampleur.

Cette Assemblé générale de l’ICCROM s’inscrit dans la commémoration de ses soixante années d’activités. L’ICCROM a été fondée lors de la 9ème Session de la Conférence générale de l’UNESCO à New Delhi, en 1956, afin d’étudier les pratiques de restauration du patrimoine et de reconstruction dans différents pays après les destructions de la Seconde guerre mondiale. Un accord établissant le siège à Rome a été signé en 1957 entre le gouvernement de la République italienne et l'UNESCO. En 2014, l’ICCROM a ouvert son premier Bureau régional, le Bureau régional de conservation ICCROM-ATHAR à Sharjah, Émirats arabes unis.

Plus récemment, en octobre 2017, la collaboration entre l’UNESCO et l’ICCROM s’est intensifié grâce à un nouvel accord renforçant la coopération dans divers secteurs, notamment la destruction des biens culturels lors d’un conflit armé, la gestion des risques de catastrophes, le trafic illégal des objets patrimoniaux, et les nouveaux risques touchant le patrimoine culturel immatériel.

La cérémonie du prix ICCROM aura également lieu au cours de la 30ème Assemblé générale. Ce prix est attribué à des personnes qui ont contribué de manière significative au développement de l’ICCROM, ou qui ont œuvré de manière significative dans le domaine de la conservation, de la protection et de la restauration du patrimoine culturel.

Les journalistes qui souhaitent couvrir la 30ème  Assemblé générale de l’ICCROM sont invités à écrire à l’adresse : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. en envoyant les justificatifs suivants (merci d’envoyer des scanners) :

·         une copie d’une carte de presse valide ou d’une lettre de mission avec l’en-tête d’un bureau de presse

·         une copie d’un document d’identité valide (passeport, carte d’identité)

La date limite de demande d’accréditation de presse est le 23 novembre 2017.

L’événement se tiendra au siège de la FAO à Rome. L’admission est limitée uniquement aux pré-accréditations.

Pour de plus amples information, merci de contacter :

Adham Al-Sayed
Directeur, Zajel Communication and PR Consulting
Tél : +33 623 814518
(anglais, arabe et français)

Paul Arenson
Responsable du Service des connaissances et de la communication
Tél : +39 340 8621843
(anglais, français et italien)

Sophy Janowski
Directrice Administrative et Financière
Tél : +39 346 1772569
(anglais et français)